Retour
silex lithothèque virtuelle préhsitoire

           Pour l'archéologue, différencier tel type de silex d'un autre représente un véritable défi, sauf dans de rares cas où le matériau est identifiable à l'oeil nu (ex : silex du Grand Pressigny en Touraine). Cela est dû au manque de critères d'identification pétrologique. Dans ce domaine, la base de référence concernant nos régions reste encore élémentaire et dispersée. Pourtant, saisir l'origine géologique de séries lithiques issues d'une occupation préhistorique permet d'aborder la circulation du matériel. Ainsi, la caractérisation des matières premières se révèle fondamentale pour mieux comprendre les activités économiques, l'exploitation des ressources naturelles, ainsi que les mouvements et rapports entre populations, il y a plusieurs milliers d'années.

        Ce que nous voulons proposer ici, c'est une lithothèque virtuelle, rassemblant les principales roches qui furent exploitées pendant la préhistoire dans nos régions. Chaque type est repris dans une fiche, avec une localisation, une description et un support visuel. Nous espérons a terme offrir une base de données utile à la recherche en préhistoire.

Cette section reste encore largement à compléter (fiches au format PDF régulièrement mises à jour) :
  • Silex d'Obourg (Mons - Hainaut)
  • Silex de Ghlin (Mons - Hainaut)
  • Silex de Saint-Denis (Mons - Hainaut)
  • Silex de Maisières (Mons - Hainaut)
  • Silex hesbignon de Verlaine (Liège)
  • Silex de Rijckholt (Limburg, Pays-Bas)

carte gisements matières premières préhistoire