Retour

Pointes moustériennes

Pointe moustérienne emmanchée neandertal

pointe moustériennepointe mousterienne neandertalpointe moustériennepointe levallois

     Ces pointes étaient fixées au bout d'un manche (épieu) à l'aide de colle d'os ou de brai de bouleau et d'une ligature en tendon. Ainsi en résultait-il une arme "lourde" pouvant être projetée ou enfoncée dans un animal afin de le tuer pendant la chasse. Les pointes moustriennes pouvaint aussi servir de racloir.